Retour Nouvelles

Bien manger à moindre coût, c’est possible ?
2014-03-25

Le programme Melior vous propose trois façons de mieux s’alimenter sans vous ruiner. Avec le printemps qui tarde à arriver, nous vous partageons quelques petits trucs qui vous permettront d’attendre les fruits et légumes de saison qui seront aussi bon dans votre assiette que dans votre portefeuille. On fera ainsi rimer santé et bon marché en attendant la belle saison et son abondance de fruits et légumes à petits prix.

Soyez ingénieux!

À cette période de l’année, les fruits et légumes coûtent souvent plus cher. Il peut être tentant d’en acheter moins ou pas du tout pour réduire votre facture. Privilégiez les fruits et légumes de saisons tels la carotte, la betterave, le chou, les endives, le panais, la patate douce, les oignons, le rutabaga, la rabiole et la pomme, qui sont abordables à cette période de l’année. Ou encore, optez pour des fruits et légumes congelés, qui ont sensiblement la même valeur nutritive tout en étant plus abordables.

Priorisez les protéines peu coûteuses

Avez-vous pris la résolution de manger plus de poisson en ce début d’année? Les versions en conserve sont beaucoup moins dispendieuses que le poisson frais et contiennent quasiment les mêmes qualités nutritionnelles. Vous pouvez cuisiner un macaroni au thon ou encore une salade de saumon en un rien de temps et à une fraction du prix. Ou encore, remplacez la viande par des légumineuses en concoctant une salade de lentilles ou une soupe minestrone. Les légumineuses sont une alternative intéressante à la viande rouge grâce à leurs quantités de protéines, à leur faible teneur en gras et à la présence de fibres. N’oubliez pas de les rincer pour réduire la quantité de sodium. Le coût par portion devrait aussi vous faire saliver : entre 0,33$ à 0,40$ par portion.

Cessez de jeter votre argent aux poubelles

En 2014, adoptez la tendance de l’heure et faites votre part pour contrer le gaspillage alimentaire. En effet, une étude démontre que « les Québécois perdent annuellement en moyenne 771 $ en nourriture jetée, soit 2,5 fois plus que les États-Uniens ». Comment éviter de perdre de la nourriture et par le fait même réduire votre facture d’épicerie? Planifiez vos repas pour la semaine et assurez-vous d’avoir une liste complète lorsque vous vous rendez à l’épicerie. Et surtout, tenez-vous-en à cette liste. Vous pouvez aussi inscrire sur un tableau ou une feuille tout ce qu’il reste dans le frigo et le coller sur la porte du réfrigérateur. Finalement, utilisez les légumes qui commencent à vieillir ainsi que leurs épluchures pour faire un potage et les os de viande pour faire du bouillon.